L'ordre de Canardville - Chapitre 9

Publié le par Kurisutofu

L’ordre de Canardville : Chapitre 9

 

« - Je crois que je te dois quelques explications. »

Oh que oui ! Cà arrive pas à tout le monde de se faire attaqué par un cafard pour ensuite être sauvé par un chat? Et en plus de çà, des animaux qui parlent!

Le chat s’approcha de moi en boitillant, évitant d’utiliser sa patte avant droite, ou ce qu’il en restait. Malgré la situation, je ne pouvais m’empêcher de penser au sol de mon salon. C’est moi qui allait devoir nettoyer le sang après tout çà!

 

« Laisses-moi t’enlever çà »

 

Tout en disant cela, le félin retira deux petites pointes métallique de la base de mon cou et de mon thorax. Quelques secondes plus tard, je sentais mon corps de nouveau, cela faisait du bien! Tout compte fait, je n’allais pas claquer l’animal. Je continuais seulement à le fixer alors qu’il allait se placer sur la table en face de moi.

J’avais été bavard, si l’on peut dire, en face de mon agresseur mais maintenant que la situation semblait maîtrisée, les mots me manquaient, peut-être dut à l’énorme quantité de questions que j’avais. Entre autres, qui était ce chat? Et le cafard? Pourquoi me voulait-il du mal? Pourquoi ai-je été sauvé? Et surtout, depuis quand parlaient-ils?!  

Je laissais finalement échapper quelques mots.

 

« - Mais … Qui .. Quoi … Tu par … »

 

Ce n’était pas la formulation la plus intelligente qu’il soit, mais elle montrait bien mon état mental.

 

« – J’imagine que tu as beaucoup de questions mais d’abord, reprends ton calme et tes esprits. »

 

J’inspirais donc profondément et tentait de me calmer et après quelques secondes de respiration zen, je finis par demander:

 

« - Qui es-tu? »

 

« – Je m’appelle Toufou, Toufou Touflame, du S.P.C. »

 

Ce nom me disait quelque chose mais je n’arrivais pas à me rappeler pourquoi.

 

« - Le S.P.C? »

 

« – Oui, c’est l’acronyme de l’agence gouvernementale pour laquelle je travaille. Les Samouraï Pizza Cats »

 

Voilà où j’avais entendu ce nom!

 

« – Hé! J’ai déjà entendu parler de çà! C’est pas un dessin animé?! »

 

« - Si. La création du dessin animé à été sponsorisé par notre gouvernement pour renforcer notre image au cas où on viendrait en contact avec des Humains. Cà a servit à quelques chose, apparemment. »

 

« – Votre image? »

 

« – Oui. Tout les animaux ne sont pas amis avec vous les Humains. Mais nous, les Chats, le sommes. Donc nous voulions projeter une image de sauveur, d’êtres gentils prêt à aider, vous aimez ce genre de chose. »

 

« – Et pourquoi Pizza? »

 

« – Pour être honnête, je ne sais pas trop. Il y une rumeur chez nous qui dit que les haut placés du gouvernement étaient fans des tortues ninjas et ont voulu leur rendre hommage. Du coup, notre agence a hérité de ce nom ridicule pour être en accord avec le dessin animé. On s’y fait à la longue … »

 

« – Pourquoi vouloir nous montrer que vous êtes amis? »

 

« – Vous les Humains êtes un peu … ne le prend pas mal, idiots. Vous vous battez pour un rien et êtes assez destructifs donc mieux vaut ne pas vous donner d’excuses pour lancer une guerre. Guerre que vous perdriez de surcroît. »

 

« – Pourquoi ferions-nous la guerre contre vous alors qu’on ne savait même pas que vous parliez, ou étiez doués d’intelligence, ne le prends pas mal. »

 

« – Certains d’entre vous le savent, comme vos présidents par exemple. Mais aussi, il y a des cas où l’on doit entrer en contact, comme aujourd’hui. »

 

« – C’était ma prochaine question. Qu’est-ce qu’il s’est passé aujourd’hui?! »

 

« – Je comprends que tu sois perdu. Tu as beaucoup de chose à réévaluer. Mais je vais t’expliquer du mieux que je peux. »

« Le cafard qui t’a attaqué s’appelait Donald Leplu mais est plus connu par son surnom, Oncle D. »

« D’après nos services de renseignement, son gouvernement a été employé par l’ambassade Moucheronne pour t’assassiner. Le gouvernement Cafard a donc décidé d’envoyer un agent expérimenté du C.E.A.C pour faire le travail et ce fut Oncle D. »

 

« – Le C.E.A.C ? »

 

« – Le Commando d’Elite de l’Armée Cafarde. Un peu l’équivalent de vos commandos d’élite, en beaucoup plus dangereux. »

« Oncle D. était quelqu’un de très redouté sur le terrain mais tu as eu de la chance car il était très vaniteux. C’aurait été quelqu’un d’autre, tu serais mort depuis plusieurs jours »

 

« - Comment cela? »

 

« – Je pense qu’Oncle D. t’as observé depuis plusieurs jours pour savoir qui tu étais. Je pense qu’il devait se demander pourquoi un ordre d’assassinat avait été placé sur toi. Tu n’es rien. Je veux dire par là que tu n’es pas un leader politique ou autre personne affluente. »

« Hors, cela fait plusieurs jours que tu étais observé donc j’en conclus que tu as attisé la curiosité d’Oncle D. »

 

« – C’est donc pour ça que je me sentais observé! Cà m’empêchait même de dormir! »

 

« – Oh? Tu ressentais vraiment le regard? Physiquement tu veux dire? »

 

« - En quelques sorte, comme si on me chatouillait l’esprit, ça doit paraître bizarre mais je trouves pas d’autre mot pour l’expliquer. »

 

« – Au contraire, je comprends. C’est un sens que vous n’avez pas, vous les Humains. La plupart des espèces évoluées comme les Chats, Chiens, Cafards, Girafes, Babouins et plein d’autre, possèdent une sorte de sixième sens qui nous avertit de la présence d’un prédateur potentiel. »

 

« – J’ai donc un sixième sens? »

 

« – Il semblerait, et cela expliquerait toute l’histoire! »

 

« – Comment ça? »

 

« – Il y a plusieurs mois, il y avait une rumeur que les Moustiques s’étaient associés avec les Moucherons pour faire des expérience sur les humains en prélevant leur sang pour l’analyser. Les Moustiques n’ont aucun problème pour çà, comme tu dois le savoir. »

« Hors, il semblerait que ce petit groupe se soit aussi associé avec les Cafards pour leur grande maîtrise des technologies et de leur intelligence »

« Il est dit que certains Humains ont servi de cobaye mais personne n’avait de preuve. Je pense que tu en es une vivante. Le moucheron que tu as tué devait être un scientifique observant ton évolution. »

« Cela n’explique pas pourquoi ils veulent ta mort désormais mais nous le saurons bien un jour. »

 

« – Ils se seraient amusé à me donner un sixième sens? Cà leur apporte quoi? »

 

« – C’était peut-être un test, pour démarrer, ou qui sait, tu ressentiras peut-être d’autres effets plus tard. »

 

« – Cool! Genre X-men?! »

 

« – Peut-être, ou bien du genre La mouche, qui sait? »

« En tout cas, si c’est vrai, ils sont en infraction avec le traité de non agression des Humains et nous pourrions lancer une enquête. Pour cela, on doit d’abord vérifier si tes gênes ont été altérés. Tu vas devoir venir avec moi, à Nekoland, pour te faire examiner. »

 

« – Nekoland? C’est quoi? Un parc d’attraction? »

 

« – Non, c’est mon pays, le pays des Chats quoi. »

 

« – ah ben ouais! Neko, ça veut dire Chat en Japonais! »

 

« – Oui. Le mot a dut être utilisé après qu’un de vous ait eu connaissance de notre pays. »

 

« – Où se trouve-t-il? »

 

« – Pas très loin. »

 

« - Je ne l’ai jamais vu. Comment ça se fait que personne ne l’ait vu d’ailleurs? »

 

« – C’est compliqué, mais disons que nous sommes sur un plan différent de l’existence. Certains endroits sur la planète permettent de changer de plan et ainsi de voyager. Les animaux que tu vois ici sont soit des gens étudiant votre espèce, soit des gens en vacances, des êtres perdues ou qui se cachent, des truands et beaucoup d’autre types, mais aucun n’est originaire de ce plan de l’existence, ou du moins, ne devrait l’être. »

 

« – Je suis pas sur de comprendre. Comment ça se fait qu’il y en ait autant? »

 

« – Certains sont en même temps ici et ailleurs. Environ quatre-vingt pour cent de ce plan d’existence est entremêlé avec d’autre plan donc il se crée une sorte de réflexion de l’être vivant d’un autre plan, sur le votre. »

 

« – Oula, je commence à être perdu la! »

 

« – Pour faire court, tu dois venir avec moi, le reste, tu verras après. »

 

« - Oh, attends une minute. Tu veux me faire voyager sur un autre plan de l’existence, comme tu dis. Donc, je serais plus ici? »

 

« – Pour faire simple, c’est çà. »

 

« - Ouais ben non. Je viens pas. »

 

« – Je te le conseille fortement. Je veux pas te forcer mais sache que tu es toujours en danger. »

 

« – Ah? Mais tu as tué Oncle D. donc je devrais être tranquille, non? »

 

« - Non. Oncle D. ne travaillait jamais seul. Aujourd’hui, tu as eu de la chance, il avait amené avec lui ses deux fils pour les entraîner. Tu as rencontré son fils Riche, celui que tu as tué dans l’allée, en rentrant. »

 

« – C’est lui qui s’est jetté sur moi! »

 

« – Je sais, j’étais la, tu te rappelles? »

« Cela faisait plusieurs jours que je tournais autour de chez toi car nous savions qu’Oncle D. tramait quelques chose mais nous ne connaissions pas sa cible. Quand j’ai vu que Riche se mettre sur ton passage, je me suis douté que tu étais leur cible, je pense qu’il voulait t’intimider. Sûrement pour gagner du temps. »

« C’est pour cela que je suis sorti de ma cachette et c’est en me voyant que Riche a sûrement décidé d’en terminer avec toi. Mais son inexpérience lui a coûté la vie.»

 

« – Tu as dit qu’il y avait deux fils. Où est l’autre? »

 

Je me tournais et regardait par la fenêtre. Tout cela allait-il recommencer?

 

« – Son deuxième fils, Roublard, est mort. »

« Oncle D. travaillait toujours en équipe de trois ou quatre soldats. Je me doutais qu’il y avait au moins un troisième cafard dans le coin et après que tu ai tué Riche j’ai fait le tour pour vérifier. Il était placé de façon à pouvoir t’intercepter si tu t’enfuyais par la fenêtre. »

« J’ai ensuite fait le tour du paté de maison pour vérifier qu’il n’y avait pas de quatrième assassin, c’est pour çà que j’ai tardé à venir te sauver. »

 

« – Attends … Tu as dit que leur nom de famille est Leplu, c’est ça? »

 

« – Oui. Ils travaillent en bande et leur chef se nomme … »

 

Leplu Riche … Leplu Roublard … Le plus chiche, foi de canard.

Je compris soudainement!

 

« – Picsou! »

 

« - Qu … Comment tu sais?! »

 

« – C’est le générique du dessin animé de La bande à Picsou! »

 

« – Oh oui, je vois que tu as aussi eu le droit à la propagande cafarde! »

 

« – Non, le dessin animé portrait des canards, pas des cafards. »

 

« – C’est vrai. Mais ils ont fait çà car les Humains n’aiment pas les cafards et ils voulaient aussi essayer de donner une bonne image d’eux, dans un but différent. Ils voulaient vous approcher plus facilement pour vous détruire.”

“ Ils ont donc changé une seule lettre du mot Cafard pour en faire Canard. De ce fait, ils pouvaient expliquer rapidement aux Humains qu’ils croisaient que c’était juste une erreur de typo et qu’ils étaient bien les personnages originaux du dessin animé et qu’il fallait leur faire confiance. »

 

« - C’est débile. »

 

« – Pas tant que çà en fait. Il y a eu beaucoup d’Humains qui ont cru à cette histoire et sont morts pour çà. Çà a mené au traité de non agression des humains. »

 

« – Donc, si tu as tué Oncle D. et ses fils, pourquoi serais-je en danger? »

 

« – Oncle D. n’agissait pas de son propre chef. L’ordre a été donné par Picsou, depuis Canardville. »

« D’autre sont au courant, dont les trois plus dangereuse entité du C.E.A.C. »

« Oncle D. est le surnom qu’il avait pour Oncle Donald. Il l’a acquit par respect pour avoir entraîné les trois mercenaires les plus dangereux qu’on puisse trouver chez les cafards, leurs noms ne te seront pas inconnus puisque tu as vu le dessin animé. Il s’agit de Riri, Fifi et Loulou. »

« Il y a de forte chance que lorsqu’il réaliseront que Oncle D. s’est fait éliminé, ils se mettront à ta recherche, et tu veux éviter çà, crois moi! »

 

« – Comment vont-ils s’en rendre compte? Le corps a disparu! »

 

« – Avant de mourir, Oncle D. s’est renvoyé dans son plan d’existence et le corps se trouve là-bas. »

« D’habitude, il est rare d’utiliser un transplanneur car ils sont imprévisible et dangereux, mais il allait mourir quoiqu’il arrive. Maintenant, tout dépend où son corps est réapparu. S’il est réapparu au centre du C.E.A.C, tu as tout au plus quelques heures avant de voir arriver Riri, Fifi et Loulou. S’il est apparu dans un coin désert, tu ne seras pas inquiété pendant quelques jours mais au final, ils viendront vérifier. Je te conseille donc de venir avec moi, les Cafards n’oseront pas venir a Nekoland, tu sera en sécurité »

 

« – Je vois … Il semble que je n’ai pas le choix … »

 

Je me levais donc et le chat sauta sur mon épaule droite.

 

« – Je vais te guider vers le portail inter-plan. »

 

Et me voilà donc en train de me diriger vers ce portail, marchant dans les rues avec un chat sur l’épaule.

 

FIN.

Commenter cet article

00S 25/11/2009 00:24


C était excellent !


Kurisutofu 25/11/2009 02:18


Merci ^_^


Nelly 21/11/2009 01:59


LOOOOOOOOOOL Trop bien !!!
Effectivent j'avais pas pensé à ça mdrrrrrrrrrrr !

Mais les samourai pizza cats, c'est les chats volants lol pourquoi il vole pas ton sauveur ?

Trop bien !! Vivement canardville 2 ! ^^


Kurisutofu 21/11/2009 05:03


Oui, j'avais pensé à mettre un truc sur çà mais vu que dans la série, le seul moment où ils volent c'est quand ils sont éjectés de leur restaurant-pistolet ... Peut-être dans la suite ^_^


Chantal 20/11/2009 13:17


Waou ! Toujours aussi bien, aussi prenant !
Ou vas tu chercher tout ça ? Bravo ! Félicitation


Kurisutofu 20/11/2009 15:29


Merci ^_^
T'as vu que c'est fini pour cette histoire, hien? ^_^;